N3P 350 cm3 o.h.v à réservoir 1928 prototype équipé d'un moteur M.A.G

 

Type

N3P M.A.G

N° de châssis 

10xx ?

Moteur

M.A.G série H

Boite trois rapports

Sturmey Archer

Cylindrée

350 cm3

CV

4

 

Deux seules et uniques photographies du prototype M.A.G - Archives © DB

 

 

N° : 1000

 

C’est en 1928 que Marcel Guiguet réalise les plans de cette innovante partie cycle. En Février 1929, la M.G.C monte le premier prototype (N3P M.A.G), équipé d’un moteur M.A.G. série H de 350 cm3 à soupapes en tête. Les haubans de liaison sont tubulaires. La boîte de vitesses est une Sturmey Archer trois rapports. Le deuxième prototype (N3P J.A.P), est équipé d’un moteur J.A.P série IO/IOY de 350 cm3 à soupapes en tête. C'est cette deuxième machine qui aboutit sur la validation définitive des modèles. Pas de dénomination officielle pour ces deux premiers modèles. Je les nomme « N3P », « P » pour prototype.

Le côté gauche de la machine, présente le carter primaire première génération à relief cylindrique. Pas d'accessoire superflu, Marcel Guiguet concentre son énergie sur la conception de la partie cycle. Ce modèle de fourche Brampton sport est conservé pour les futures machines. Le deuxième prototype conserve le hauban central dans sa position oblique, position qui sera reprise plus tard pour cause de quelques ruptures de la partie antérieure du réservoir. Mais d'ores et déjà, vous pouvez remarquer sur ce cliché une correction apportée au crayon noir, certainement de la main de Marcel Guiguet.

Faut-il croire que dès le prototype naissant, l'idée du nouveau dessin du réservoir germe dans l'esprit du concepteur.

 

N° : 1000

Sous la selle, une nouvelle modification au crayon noir, le réservoir devra être rallongé afin d'augmenter la longueur de la poutre. La philosophie du moteur M.A.G se rapproche de celui du J.A.P, l'ensemble est cohérent. L'étrier de maintien de la magnéto sera conservé, Marcel Guiguet fabriquera les siens pour les J.A.P. La partie cycle tubulaire semble manchonnée afin d'être jointe au châssis ainsi qu'au réservoir. Repose pieds et pédales de commande n'ont pas encore pris leur place.

Sous la selle, une nouvelle modification au crayon noir, le réservoir devra être rallongé afin d'augmenter la longueur de la poutre - Archives © DB

  

Type

N3P J.A.P

N° de châssis 

 10xx ?

Moteur

IO/IOY

Boite trois rapports

Burman trois rapports

Cylindrée

350 cm3

CV

4

 

Le choix de la béquille intégrant la partie creuse du châssis est définitive - Archives © DB

 

N° : 500

Voici un châssis équipé d'un moteur J.A.P 500 cm3, ce châssis est peut être le premier qui subira quelques modifications au fils du temps, le J.A.P prend sa position définitive, La batterie prend place sur la boîte à vitesses, de type Burman à trois rapports. Le choix de la béquille intégrant la partie creuse du châssis est définitive. La prise extérieure d'huile, se situe sous la poutre de maintien principale, elle sera modifiée plus tard.

Le carter primaire a perdu son relief cylindrique arrière pour devenir ovoïde. Parfaitement adapté au châssis, ce carter équipera toutes les futures motocyclettes M.G.C.

Ce modèle de châssis est validé définitivement, la production peut commencer. Le grand châssis subit plus tard quelques modifications.

En résumé : les deux (2) prototypes N3P M.A.G et J.A.P sont « inconnues-disparues ».